Archive par auteur | osezleviolon

Se canto que canto [débutant]

Une petit air occitan – que dis-je, l’hymne occitan ! – pour ceux d’entre vous qui ont quelques mois de pratique.

Question rythme, rien de compliqué avec des blanches, des noires et des croches.

Doigtés simples : 1er doigt en position normale pour mi, si et fa#, 2ème doigt séparé du 1er pour do#, 3ème doigt près du 3ème pour ré.

Le départ se fait en poussant car il s’agit d’une levée : départ une note avec le début d’une mesure, début de mesure qui se fait habituellement à tirant car il s’agit d’un temps fort sur lequel on « s’appuie ». Partez un peu au-dessus du milieu, il n’est pas nécessaire de partir de la pointe car vous n’avez qu’un temps pour pousser jusque sous le milieu.

Mesures 1 et 2, 9 et 10 : l’archet utilise pour chaque sens (y compris la liaison) la même longueur, à peu près la moitié de sa longueur, de part et d’autre du milieu.

Mesures 3, 4, 5, 7, 8, 11, 12, 13, 15 : tirez sur 2 temps calmement, puis poussez sur un seul temps en veillant à revenir au point de départ c’est-à-dire sous le milieu.

En conclusion, veillez à utiliser toujours la même longueur d’archet pour chaque sens (vous pouvez mettre des scotchs ou des pinces à linge sur la baguette pour visualiser les 2 extrémités à atteindre).

Mesure 13 : pour effectuer un changement de corde sans bavure, réalisez-le d’abord lentement avec un temps d’arrêt entre ré et fa# pour effectuer le basculement sur la corde de mi de façon vive et nette. Pensez que l’archet vise le plafond verticalement.

Se_canto_que_canto-1

Publicités

RENAUD La ballade nord-irlandaise – exercice pour revenir rapidement au talon [moyen]

Cette chanson alterne le plus souvent trop notes courtes / une note longue. Cette configuration vous amène très rapidement à être coincé à la pointe. Pour l’éviter, il faut, après chaque ronde, faire un poussé vif pour revenir sous le milieu (soyez léger, n’appuyez pas sur la baguette). Puis, restez bien à cet endroit pour les 2 notes suivantes, càd maîtrisez votre mouvement et ne vous laissez-pas aller à un grand tiré qui anéantirait votre effort précédent. Ainsi vous pouvez commencer la ronde sous le milieu. Soyez tout de même économe pendant cette ronde !

Donc, en cours de morceau :

– ronde tiré : sous le milieu -> pointe, économe, léger

– noire poussée : pointe -> sous le milieu, vif, léger

– noire tirée : sous le milieu, peu d’archet, archet lent

– noire poussée : sous le milieu, peu d’archet, archet lent (si toutefois vous voyez que vous n’êtes pas parvenu sous le milieu, vous pouvez profiter de ce poussé pour vous y rendre)

Pour la 1ère mesure, partez déjà sous le milieu et jouez les 3 noires avec peu d’archet.

Je vous propose 3 rythmes différents, du plus régulier pour commencer à travailler les doigtés et la prudence dans la gestion d’archet, au plus irrégulier, plus ressemblant à la chanson originale.

Pour les doigtés :

– le 3ème doigt est à son emplacement habituel pour do grave et sol

– sur la corde de  : 1er doigt à son emplacement habituel pour mi, 2ème doigt à 1/2 ton du 1er = serré pour fa

– sur la core de la : 1er doigt en extension arrière près du sillet pour si b, 2ème doigt à 1 ton du 1er = écarté pour do.

– exercices 2 et 3 : 3ème doigt seul pour do, le laisser posé un peu pendant le fa afin de bien sentir l’écart nécessaire.

– exercice 4 : 3ème doigt seul pour sol.

RENAUD La ballade nord-irlandaise-1