Archives

Blier et les débuts du violon électrique !

Un peu d’humour pour ces vacances ! Voici une scène du film Buffet froid, tout récemment rediffusé sur Arte. Les violonistes n’y sont pas à la fête !

Pratiquons tout de même nos gammes et arpèges, avec assiduité mais également tact et mesure pour notre voisinage et entourage ! Très bon été à tous.

Loup, y es-tu ?

Il était bien, hier, sur l’itinéraire de ma rando raquettes en Beaufortain, au dessus du barrage de la Girotte (Hauteluce, Savoie). En milieu d’après-midi, ce gros toutou -à cette distance- trottinait tranquillement en me regardant de temps en temps.

P1200839 - Copie

P1200844 - Copie

P1200857 - Copie

P1200859 - Copie

 

PROKOFIEV Pierre et le loup – dessin animé de Walt Disney :

BACHUNG La chanson du loup (reprise d’Emilie Jolie) :

 

Ibrahim MAALOUF – Diagnostic

En attendant un élève qui semble ne pas venir, je me console en écoutant ce splendide disque de… jazz ?… Avec des instruments très variés et quelques voix, je voyage dans plusieurs régions de la terre, de la musique et de l’intérieur,  successivement ou simultanément. De la trompette bien sûr, caressante ou festive, un choral de piano repris par des voix ethniques, Oxmo Puccino, accordéon, clarinette… et du violon en plage 2 avec Sarah Nemtanu !

LA RIVIERE ET SON SECRET, Zhu Xiao-Mei

Des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach : le destin d’une femme d’exception

Editions Robert Laffont

Dans la Chine de Mao, Zhu Xiao-Mei, jeune élève du Conservatoire de Pékin, est un  » être de mauvaise origine « . Elle s’efforce de devenir une bonne révolutionnaire mais est envoyée en camp de rééducation. Là, elle réussira l’impossible : parvenir à jouer à nouveau la musique « décadente » qu’elle chérit. S’en suit un difficile exil aux Etats-Unis, puis en France, une carrière tardive qu’elle dédiera à quelques compositeurs uniquement : Mozart, Beethoven, Schubert, et Bach surtout.

A lire bien-sûr en écoutant son interprétation des Variations Goldberg !

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

LE JOUEUR DE VIOLON – MUSIKANT, André Hodeir

« Le joueur de violon » est un film de Charlie Van Damme de 1994, avec Richard Berry et François Berléand. C’est une adaptation du livre « Musikant » d’André Hodeir. Je n’ai pas vu le film, j’ai adoré le livre. Un violoniste génial rate sa carrière à cause du trac et choisit de s’enfouir dans le métro. Si le sujet m’a touché, j’ai aussi aimé le style très particulier, désabusé, désespéré, fait de phrases très longues, culminant ou plutôt s’épuisant, expirant en un long dernier souffle dans le chapitre final au son de la Chaconne de Bach. Longtemps indisponible, on peut à nouveau trouver ce livre ici : http://www.amazon.fr/Joueur-violon-Musikant-Andr%C3%A9-Hodeir/dp/2020097206. Quant au film, on peut le voir sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=NU1-Fu_pa1w mais je doute qu’il aie la force du livre.

Avez-vous aimé ce livre ?