Archives de tags | violin

BLACK VIOLON – A flat [difficile]

Voici un morceau en.. la b mineur ! 7 bémols à la clé, gloups… Si vous observez ces 2 gars, vous verrez qu’ils jouent en réalité en la m : bien plus simple ! Soitils ont abaissé le tout après enregistrement, soit ils se sont accordés un demi-ton plus bas.

Si vous avez un violon électrique, rien de plus simple.

Pour un violon classique, procédez doucement. Le timbre sera altéré mais ça ne nuira pas trop à ce genre de musique. Vérifiez que le chevalet n’est pas trop penché, réajustez-le si besoin (en le tenant fermement à 2 mains). Réaccordez l’instrument  à la hauteur normale à la fin de votre travail, lentement, et vérifiez le chevalet.

Voici la partition en la m, puis en la b mineur pour ceux qui voudraient s’amuser encore plus !

Respectez bien les notes piquées, legato, jetées. C’est cela qui donnera de l’entrain au morceau.

Publicités

ASSASSIN’S CREED ROGUE Ye Jacobytes [difficile]

Voici une version qui danse bien, toute en contre-temps. Assurez-vous d’abord de bien maîtriser le morceau en version plus basique : partition ici. Puis entraînez-vous sur sur le rythme, uniquement en cordes à vide (par exemple sur ré et la en doubles-cordes), au milieu, court, bien « gratté », d’abord avec le métronome, puis sur la bande-son.

Ne soyez pas à la pointe. N’oubliez pas que les joueurs traditionnels, s’ils jouent souvent à la pointe, tiennent également leur archet plus loin du talon que la manière classique. Donc, l’endroit où ils jouent n’est pas si éloigné que ça de leur main, de façon à garder maîtrise, timbre, et ne pas avoir le bras tendu donc raide. Si vous tenez votre archet de manière classique, restez dans la zone milieu-haut.

Allez les bleus ! [facile]

Voici une fiche de travail complète à réaliser avant demain 16h – pour les petits français !

Travail du rythme, lecture de notes, travail de la main gauche, travail de l’archet… Comme quoi, un tout petit morceau peut vous faire progresser techniquement.

Bon entraînement aux violonistes et aux footballeurs !